Vers la fin de mon doctorat, je savais que je ne ferais pas de postdoc. Mais à part des tests qui me disaient quels domaines seraient intéressants à explorer avec mon profil, comme l’enseignement au collégial ou le coaching, je n’avais aucune idée de ce que j’allais faire après la rédaction de ma thèse. Finalement, j’ai découvert, à travers mon réseau, la rédaction médicale, domaine dans lequel j’ai eu mon premier emploi. Mais dans toutes ces recherches et toutes ces conversations, je ne me souviens pas d’avoir considéré en emploi dans la fonction publique – pourtant, c’est un espace où beaucoup d’opportunités se présentent aux docteurs. Et c’est à propos de cela que j’ai parlé avec mon invité de cette semaine – Olivier Morissette – Biologiste au Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec.

Olivier Morissette

Olivier Morissette est biologiste et chef de la division des espèces aquatiques envahissantes du Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec (MFFP). Il a obtenu un doctorat en biologie de l’Université Laval (Québec) et est spécialisé dans l’étude de l’écologie des poissons par l’utilisation combinée de différentes techniques analytiques (ex. chimie des otolithes, analyse des isotopes stables et génomiques) appliquée à la gestion de la faune aquatique. Ses principaux mandats sont la coordination de la détection et de la surveillance des espèces aquatiques envahissantes, l’étude de leurs impacts et la sensibilisation et l’éducation. Passionné d’ichtyologie et d’art, il combine ces champs d’intérêt par l’illustration et la photographie sous-marine.

Ce que tu apprendras dans cet épisode :

  • L’intérêt de s’impliquer dans des projets de recherche avant la maîtrise et le doctorat pour “goûter” à la réalité et débuter son réseautage
  • Les postes dans les organismes gouvernementaux comme débouché après le doctorat
  • N’aie pas peur de déranger – rejoins des gens dans les domaines qui d’intéressent et pose-leur tes questions
  • Rédiger sa thèse quand on n’est plus au doctorat et qu’on travaille ou qu’on a déjà une famille
  • Le processus d’embauche pour un poste au gouvernemental

Les perles de sagesse d’Olivier :

« Il y a un article qui est sorti dans Nature en 2018 qui disait qu’au Canada et en Grande-Bretagne le PhD en sciences menait à des carrières intéressantes et gratifiantes pour la majorité des gradués. Donc il faut quand-même, sans se dire que tout est joué d’avance, se consoler en se disant qu’il y a un marché qui est prêt à acueillir ces gens-là. »

« Des fois, il faut rappeler qu’il ya beaucoup de forces qui ont été développées lors de ces études-là et que parfois elles sont passées sous silence quand les gens préparent leurs candidatures ou leurs entrevues. C’est très valable, c’est super, d’avoir eu des bourses d’études, d’avoir fréquenté universités très réputées ou des laboratoires très réputés – ça donne probablement beaucoup de confiance au candidat, mais aussi à l’employeur de voir que c’est une personne qui a bien performé, mais des fois, ce n’est pas l’élément qui fait la différence. L’élément qui fait la différence, c’est peut-être la maîtrise d’un logiciel ou d’une technique. »

« Dans la fonction publique les entrevues sont assez carrées, les questions sont prédéterminées, souvent. C’est un panel de souvent trois personnes qui va rencontrer le candidat, puis on pose les questions qui sont prédéterminées. Dans notre cas, les descriptions d’emploi sont assez explicites sur qu’est-ce qui va être fait, qu’est-ce qui va être demandé, donc le premier conseil que j’ai à donner, c’est: faites vos devoirs sur ces domaines-là. Moi, je suis passé en etrevue sur les espèces aquatiques envahissantes, particulièrement les carpes asiatiques, donc j’avais avalé un peu de littérature pour bien comprendre de quoi on parlait, parce qu’effectivement, les questions ont été dirigées là-dessus. Donc il fallait quand-même avoir une certaine préparation. Sinon, il faut être soi-même – c’est évident. Moi, je pense qu’une attitude d’ouverture, d’humilité, et de bien faire ses devoirs, c’est déjà primordial. »

Les liens d’Olivier : Twitter – @OMorissette; Ministère des Forêts de la Faune et des Parcs – MFFP.gouv.qc.ca.

Tu aimeras aussi ces épisodes :

Boîte à outils pour les études doctorales – Mon cheminement : PapaPhD.com/37

Amandine Bugnicourt – Recrutement de PhDs : PapaPhD.com/74

Olivier Hernandez – Vulgarisation Scientifique : PapaPhD.com/56; PapaphD.com/45

Virginie Levasseur – Développement international : PapaPhD.com/17

Envie de lancer un podcast?

Mon ami et collègue podcasteur Marco Bernard et son Académie du Podcast ont ce qu’il vous faut si vous avez une idée, mais qu’il vous manque les connaissances pour mettre en place votre podcast.

Dans la formation Podcasting 101, Marco a préparé plus de 20 vidéos et des tutoriels où il explique quel équipement se procurer, comment faire le montage et comment le mettre en ondes sur les principales plateformes. Cliquez maintenant pour vous inscrire et avoir accès à la communauté !

Dans la formation Podcaster Pro, il a pensé aux professionnels et créateurs qui non seulement veulent lancer leur podcast, mais ont des objectifs précis à atteindre avec celui-ci. C’est en pensant à eux qu’il a préparé plus de 80 vidéos et des tutoriels où il explique non seulement comment lancer son podcast, mais comment y amener des invités de qualité, comment le promouvoir et comment atteindre vos résultats en utilisant cette plateforme. Cliquez maintenant pour vous inscrire si vous voulez créer la meilleure vitrine pour vos affaires ou pour votre contenu !

En suivant ces liens affiliés, vous aiderez à la production de Papa PhD, donc assurez-vous d’y accéder à partir des boutons sur cette page ou en utilisant les adresses PapaphD.com/Podcast101 ou PapaPhD.com/PodcastPRO. Merci!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *