Martin Primeau – Partie 1 – Trouver son chemin du doctorat à la communication scientifique

Dans l’épisode d’aujourd’hui de Papa PhD, je partage avec vous la première partie d’une conversation très agréable qui s’est déroulée en personne au Café Java Mythe, dans le quartier de Villeray, à Montréal, avec Martin Primeau. Au long de cette première partie, on a discuté tu trajet académique de Martin et de comment il a cultivé sa passion pour le journalisme et préparé son entrée dans ce domine passionnant de la communication scientifique.

bourse Fernand Séguin, biologie cellulaire, journalisme, scientifique

Spécialiste de la communication scientifique, Martin Primeau œuvre présentement comme conseiller en relations médias à Polytechnique Montréal. Titulaire d’un doctorat en biologie cellulaire de l’Université McGill et d’une maîtrise en biochimie de l’Université de Montréal, il avait accroché son sarrau en 2010 pour se consacrer à une carrière en journalisme, écrivant notamment pour LaPresse+, les magazines les Débrouillards et l’hebdomadaire agricole La Terre de Chez Nous. Il a aussi préparé des reportages télé pendant 3 ans pour l’émission de vulgarisation scientifique Le Code Chastenay à Télé-Québec en plus de consacrer une bonne partie de son temps à la rédaction de textes pour le milieu des affaires.

Ce que vous apprendrez dans cet épisode :

  • Oui – vous pouvez mettre votre doctorat en pause
  • Le potentiel d’initiatives telles que la bourse Fernand Séguin
  • La valeur des stages et des formations pour la réorientation de votre carrière
  • Comment ce que vous faites aujourd’hui peut avoir des retombées inattendues plus tard dans votre parcours professionnel
  • Le cheminement académique n’est pas pour tous – et c’est OK.
  • Se détacher de ses résultats comme technique pour maintenir l’équilibre émotionnel et mental
  • L’effet pernicieux que peut avoir la vie dans le microcosme qu’est un laboratoire de recherche pour notre image de nous-même et de notre succès

Les perles de sagesse de Martin :

« Il y a de la science, encore, dans nos médias écrits, mais il y en a de moins en moins et une façon d’en parler, à mon avis, c’est à travers le cahier “Affaires” où on a à parler d’entreprises de haute technologie, des pharmaceutiques, des biotechs. »

« Les gens de l’extérieur ne perçoivent pas une personne qui a abandonné un doctorat ou qui a arrêté à la maîtrise comme étant une personne qui a vécu un échec. Et puis la vie nous prépare – il y a tellement à apprendre dans le milieu du travail, des choses qu’on n’apprend pas en étant aux études que de multiplier le nombres d’expériences, c’est vraiment là qu’on fait des gains, dans le fond. »

« [En tant que PhD] des gens que j’ai croisé avaient comme appréhension, par exemple, que dans mon style d’écriture, comme journaliste, j’allais être très froid, très cartésien. Je suis quand même cartésien, mais je vis quand même des émotions et je suis capable de transposer des émotions dans mes textes. Et ça, on me disait qu’on avait été surpris de ça, mais c’est ça – on n’est pas des robots, on est des humains comme d’autres. »

« Il faut se le dire: il y a une forme de plafond de verre – on forme des étudiants au doctorat, c’est-à-dire, puis des doctorants et puis, au final, il y a seulement une partie de ceux-là qui ont une place en académie. Les professeurs qui sont embauchés ont des postes à vie, donc les places sont limitées. Je n’avais pas le goût de m’éloigner de Montréal, ma vie est ici. Et puis j’avais des amis, aussi, qui étaient partis, plus âgés, qui avaient fait des post-doc, puis qui restaient à l’étranger pendant plusieurs années. Ils cherchaient à revenir – impossible pour eux… Je ne voulais pas vivre ça. »

Les liens de Martin : Linkedin.

Vous aimerez aussi ces épisodes :

Carine Monat – Journalisme scientifique : PapaPhD.com/40

Kirsten Sanford – Communication scientifique (anglais) : PapaPhD.com/13

Simon Landry – Courtier de connaissances : PapaPhD.com/14

Valérie Levée – Journalisme : PapaPhD.com/38

Envie de lancer un podcast?

Mon ami et collègue podcasteur Marco Bernard et son Académie du Podcast ont ce qu’il vous faut si vous avez une idée, mais qu’il vous manque les connaissances pour mettre en place votre podcast.

Dans la formation Podcasting 101, Marco a préparé plus de 20 vidéos et des tutoriels où il explique quel équipement se procurer, comment faire le montage et comment le mettre en ondes sur les principales plateformes. Cliquez maintenant pour vous inscrire et avoir accès à la communauté !

Dans la formation Podcaster Pro, il a pensé aux professionnels et créateurs qui non seulement veulent lancer leur podcast, mais ont des objectifs précis à atteindre avec celui-ci. C’est en pensant à eux qu’il a préparé plus de 80 vidéos et des tutoriels où il explique non seulement comment lancer son podcast, mais comment y amener des invités de qualité, comment le promouvoir et comment atteindre vos résultats en utilisant cette plateforme. Cliquez maintenant pour vous inscrire si vous voulez créer la meilleure vitrine pour vos affaires ou pour votre contenu !

En suivant ces liens affiliés, vous aiderez à la production de Papa PhD, donc assurez-vous d’y accéder à partir des boutons sur cette page ou en utilisant les adresses PapaphD.com/Podcast101 ou PapaPhD.com/PodcastPRO. Merci!

1 comment on “Martin Primeau – Partie 1 – Trouver son chemin du doctorat à la communication scientifique

  1. Samuel says:

    J’ai vraiment apprécié le podcast, merci.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *