Simon Landry – Un trajet en recherche et en communication en français

Pourquoi faire une maîtrise ? Pourquoi faire un doctorat ? Tout ça peut paraître bien compliqué et bien difficile quand on termine notre baccalauréat. Une conversation avec un professeur sur un sujet qui vous intéresse peut changer votre perspective et vous projeter dans une aventure où votre détermination et votre persévérance seront mis à l’épreuve et d’où vous sortirez armés d’un ensemble d’habiletés bien particulières. Dans cet épisode, Simon Landry partage avec nous son expérience et son trajet au doctorat et les leçons qu’il en a retiré pour sa vie professionnelle.

Simon Landry SMALL

Simon Landry est un Acadien. Il a fait son doctorat à l’Université de Montréal en audiologie. Simon a lancé une application, travaillé pour une compagnie de réalité virtuelle, fait des vidéos YouTube neuroscientifiques et un balado. Il travaille maintenant en transfert des connaissances à Toronto et essaie de créer une compagnie en ligne (aventure qui est partagée sur son balado qui s’apelle Fait comme ça).

Ce que vous apprendrez dans cet épisode :

  • Le syndrome de l’imposteur et comment y faire face quand on démarre nos études graduées
  • L’importance de se raconter son sujet de recherche et de savoir le raconter à un public non scientifique
  • Quel impact a-t-on comme chercheur sur la société, dans la vraie vie, et quel impact cela peut avoir dans notre satisfaction par rapport à notre sujet d’étude
  • Le rôle qu’un blogue, un portfolio en ligne peuvent jouer dans la promotion de vos habiletés et de vos connaissances et dans votre recherche d’emploi à venir
  • Le questionnement identitaire qui peut survenir quand on quitte le milieu académique

Les pépites d’or de l’épisode :

« J’ai toujours vu mon doctorat comme un projet que mon superviseur m’a dit  ‘vas-y, c’est à toi, je m’attend à quelque chose dans 5 ans.’ Donc je sais que je suis capable de créer des connaissances – ce qui est quand-même incroyable, quand tu y penses. Je suis capable de créer quelque chose de rien et prendre 5 ans pour le faire – je suis capable d’entreprendre des projets de très, très grande envergure. »

« Je suis capable de voir les liens entre les différents systèmes parce que je sais que je peux aller très pointu dans quelque chose, mais que si je regarde d’une autre perspective, eh bien, cette affaire-là a mille autres liens qui interagissent avec mon sujet de mille différentes manières. »

« L’intelligence, c’est juste la persévérance. Ce qu’on considère comme de l’intelligence, c’est juste être capable de persévérer et de lire des articles, et juste continuer et de ne pas arrêter quand on frappe un mur. »

Les liens de Simon : Twitter – @DrSimonLandry ; LinkedIn – www.linkedin.com/in/simonlandry

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *