Bienvenue sur ce nouvel épisode de Papa PhD!

Si tu trouves de la valeur dans le contenu que je t’apporte chaque semaine, clique sur l’un des boutons ci-dessous et renvoie-moi l’ascenceur 🙂

Combien d’entre vous avez entendu parler de neurodiversité pendant votre passage aux études supérieures ? D’inclusion, d’accommodements ou tout simplement de reconnaissance pour vous ou pour des collègues neurodivergents ?Cette semaine sur Papa PhD, j’ai le plaisir d’accueillir les trois animatrices du balado “Les Neurodivertissantes” – Fran Delhoume, Melissa St-Louis et Solène Métayer – pour parler de leur passage à l’université, puis à la vie professionnelle en parallèle avec leur cheminement personnel de découverte et d’apprentissage en tant que personnes neurodivergentes.

VIDÉO

Solène Métayer est autiste et douée. Elle est une éternelle étudiante et a obtenu 4 diplômes universitaires à ce jour, dont une maîtrise en gestion des ressources humaines. Elle cumule en outre une expérience de plus de 20 ans en gestion des ressources humaines.S’identifiant sous l’étiquette neurodivergente, Fran Delhoume se fait une mission de participer à la révolution neuroinclusive du monde du travail. Diplômée d’une maîtrise en développement organisationnel, elle a rédigé un mémoire, reçu avec mention d’excellence, remettant en question les fondements sous-jacents des pratiques d’inclusion professionnelle des personnes neurodivergentes.Femme d’affaires neuroatypique au parcours académique et professionnel tout aussi atypique, diplômée du baccalauréat en Gestion des Ressources Humaines et forte de ses 10 ans d’expériences dans ce domaine, Melissa Saint-Louis se spécialise en optimisation de marque employeur tout en soutenant les organisations souhaitant mettre de l’avant une culture plus inclusive et neuroinclusive.

Ce que tu apprendras dans cet épisode :

  • Les cheminements de Solène, de Melissa et de Fran à l’université et aussi dans la découverte de leur neurodivergence
  • Les mesures d’inclusion que tu peux espérer trouver à l’université et dans le milieu du travail, aujourd’hui et les ressources qui peuvent t’aider à les trouver
  • L’importance de se créer un réseau, un village de personnes qui nous comprennent, nous conseillent et avec qui on peut partager en sécurité
  •  Comment se permettre de passer dans des zones d’inconfort te permettra d’apprendre à évoluer dans le contexte universitaire et d’avancer
  • L’importance de prendre soin de soi, d’avoir de l’autocompassion pour soi et de profiter des services offerts – on n’est pas supposés souffrir à l’université, même si cette idée est normalisée
  • L’importance que peut jouer ton appartenance au réseau des pairs pendant to passage qux études supérieures
  • Comment, après une confirmation ou un diagnostic, des défis ou faiblesses ont donné place à des forces, chez Fran, Melissa et Solène
  • Comment ça se passe pour les neurodivergents dans le milieu du travail – comment nommer ses besoins, même sans dévoiler un diagnostic ou une confirmation
  • L’importance de tracer son plan de carrière, sans se comparer à ses collègues

Les ressources de cet épisode :

  • Collectif Autisme de l’UQAM
  • Services aux étudiant.e.s (SAÉ) – Soutien aux étudiant.e.s en situation de handicap du l’UdeM, de HEC, de l’UQAM et de la TELUQ.
    • En sachant que ce sont quelques universités ici, mais que chacune possède ce genre de département avec des services similaires
  • Le livre Douance et Carrière de Sabrina Gendron-Fontaine, ainsi que son site de pratique privée comme conseillère d’orientation (CO)
    • La démarche avec un CO est une ressource importante. L’ordre des CO est donc une mine d’informations et permet de trouver un.e professionnel.le qui répond à nos besoins.
  • Notre épisode 23  “La neurodivergence et les entrevues de sélection avec Sophie Lemieux”
  • Notre épisode 31 “Il était une fois… Les petites Neurodivertissantes” qui partage nos parcours

Merci Melissa ! Merci Solène ! Merci Fran !

Si cet entretien avec Solène, Melissa et Fran t’a plu, fais-nous en part en cliquant sur les liens ci-dessous et en nous laissant un message :

Clique ici pour remercier les Neurodivertissantes sur Instagram !

Clique ici pour partager avec David le principal message que tu retiens de cet épisode !

Tu aimeras aussi ces épisodes :

Alexis Thibault et Julie Douchin – Parler de science autour d’une bière : PapaPhD.com/161

Ilhame Ameqrane – Être docteur.e en entreprise : PapaPhD.com/125

Jean-Patrick Toussaint – Mieux préparer les doctorants à l’emploi : PapaPhD.com/155

Viviane Lalande – Communiquer la science : PapaPhD.com/149

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.